Table basse Monsieur Raymond

Table basse

À vendre 220€

Cette table basse est la réunion de l’ancien et du contemporain. Tout est parti du piètement, deux vieux tréteaux de menuisier. Quand je les ai récupérés, ils étaient en mauvais état : sales, assez abimés et quelques pièces avaient régalé les insectes. J’ai commencé par les nettoyer et les poncer pour récupérer le bois nu et voir l’étendu des dégâts. Après une longue préparation, un traitement insecticide et pas mal de pate à bois, ils ont retrouvé toute leur splendeur sans pour autant perdre leur charme.

Je me suis beaucoup interrogé sur la finition que j’allais leur donner. Un simple vernis ou une cire étaient exclus car les réparations ont laissé des traces sur le bois. Je me suis donc tout bonnement orienté vers une peinture. Pour conserver l’âme de ces tréteaux, je leur ai rendu la couleur qu’ils avaient avant la restauration : un brun légèrement rouge. Les anciens boulons étant trop oxydés, je les ai remplacés par des boulons neuf en acier zingué. Je les ai laissés bruts volontairement pour un aspect plus contemporain.

Le plateau lui aussi est issu de la récupération. À l’origine, c’était un bureau composé de tréteaux en métal rouge de faible qualité et d’un plateau en verre. J’ai conservé les tréteaux en métal pour m’en servir à l’atelier et le plateau en verre est venu naturellement mettre en valeur mes vieux tréteaux et compléter la table basse. Pour la stabilité du plateau, des patins de caoutchouc collés sur le dessus des tréteaux empêchent le plateau de verre de glisser.

Le piètement, élément nécessaire mais utilitaire, est ici le cœur du meuble et peut être admiré sous toutes les coutures grâce au plateau transparent.